Les rencontres aléatoires

Dans les expériences affiliatives, je tente toujours de permettre aux chiens de vivre une grande variété d’expériences qui leur permettent de développer au fil du chemin des compétences diverses les rendant à terme capables de gérer au mieux les situations aléatoires de la vie quotidienne, conformément à leur nature et tempérament, tout en respectant les règles sociales, et accompagnés de leur humain responsable et conscient.

Pendant la rencontre entre Joy, Leo et Tao, nous avons eu l’occasion de mettre en pratique les choses construites au fil des rencontres : lien, concertation, observation des dynamiques, respect des rôles, confiance, maîtrise des mouvements, des positions, de la mâchoire, gestion de l’intensité des rencontres, etc.

A un moment donné, nous voyons arriver vers nous 2 chiens, mâles entiers, qui viennent au contact afin de mesurer et d’évaluer les ressources des individus composant notre groupe.
De par la grande cohésion au sein de notre groupe, tout s’est fait naturellement : Joy s’est mise en retrait, et Leo et Tao se sont alliés dans leur réponse aux chiens.
Ça a beaucoup tournicoté, grogné, dans le respect, comme une communication des plus normales entre mâles qui se rencontrent de façon aléatoire.
La discussion était sur le point de se terminer et chacun allait pouvoir reprendre son chemin chacun de son côté, quand les humains, entendant les grognements, se sont approchés.
L’un des 2 mâles a alors immédiatement augmenté son intensité, qui jusque là était tout à fait adéquate pour tout le monde, ce qui a poussé Leo et Tao a répondre forcément aussi avec une intensité plus importante.

Au final, même avec cette plus grande intensité, tout s’est super bien passé et les 4 chiens étaient tout à fait sereins à 2-3 mètres l’un de l’autre pendant les 30 sec. où nous avons échangé quelques mots avec les autres humains.

En réalité, ces 4 chiens n’avaient absolument aucun problème les uns avec les autres. Ils ont juste exprimé une magnifique communication ritualisée entre mâles lors de leur rencontre aléatoire.
Ces humains-là étaient tout à fait ouverts, et n’étaient juste pas conscients qu’une approche de leur part influençait l’intensité de la communication de leur chien.

Mais le sujet que je souhaite aborder ici, est que la plupart des humains interviennent de façon totalement inconsciente (par la voix, les mouvements, les trajectoires, mais aussi par la respiration, les émotions transmettant des odeurs perceptibles à la seconde par les chiens, etc.), créant ainsi eux-mêmes les débordements dans les rencontres.
Heureusement, dans ce cas-ci, nous avions Leo et Tao, 2 chiens qui par leurs compétences acquises, leur équilibre émotionnel et la qualité de leur énergie vitale, sont absolument capables de gérer les changements d’intensité chez les autres chiens, et Joy qui respecte leurs rôles et les laisse gérer la situation.

Ceci rappelle à quel point il est important que le chien puisse exprimer qui il est en tant que chien et en tant qu’individu, et qu’il ait l’occasion de vivre des situations diversifiées (tant faciles que difficiles) au sein de groupes stables. Ces expériences représentent une pratique continue dans la réalisation de soi, et dans l’utilisation adéquate des propres ressources.
Cela permet d’une part de créer une sécurité pour soi et pour le groupe, mais aussi pour les autres que l’on rencontre (après il reste le travail des humains  ).
En effet, un chien qui a appris à exprimer qui il est tout en maîtrisant ses mouvements, ses trajectoires, mais aussi l’utilisation de sa mâchoire, peut apporter calme ou apaisement, mais aussi menace ritualisée si nécessaire. Sans blesser qui que ce soit.
Peu importe la façon dont nous, humains, le ressentons et le jugeons à cause de nos peurs, préjugés, filtres, expériences, et que sais-je, le chien est un chien et fera tout ce qui est en ses moyens pour l’exprimer.

La voie du milieu est toujours de laisser chacun exprimer sa vraie nature. Seulement en faisant cela, on peut éviter l’apparition de ce que l’on qualifie de problèmes de comportement, ou à l’opposé, de chiens résignés …

Cet article, publié dans Articles, Mon chien + moi = 1, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s