Une blessure, un moment de cohésion (partie 4)

Les blessures de Zenci sont maintenant refermées et le processus de cicatrisation continue son cours.
Je suis ravie que l’on ait pu vivre tous les 3 cette expérience en tant que groupe, en tant que famille, en pleines présence et conscience.

En cas de blessure – ou de maladie – on se retrouve toujours devant les choix « fatidiques » d’administrer des produits chimiques agissant de façon ponctuelle ou de se tourner vers des solutions alternatives préconisant le cadre holistique, de faire ou d’écouter, de contrôler ou de soutenir.

Dans le cas de blessures ouvertes et profondes, l’idée reçue préconise l’administration d’antibiotiques, et il est parfois difficile, face à l’inquiétude des personnes qui nous entourent, de prendre la décision de les écarter. Je crois que face à un tel choix, il est absolument nécessaire de faire une pause, de nous recentrer et de nous mettre véritablement à l’écoute de l’autre membre de la famille afin d’avoir une idée claire de ses besoins spécifiques à ce moment-là, et d’ensuite prendre notre responsabilité en conscience et confiance, et avec la présence nécessaire qu’implique notre choix.
Les circonstances ayant fortement aidé et ayant été en mesure de reporter quelques rendez-vous à des moments opportuns afin de pouvoir offrir les soins nécessaires à Zenci, et étant en outre accompagnée par un vétérinaire très compétent, il m’a été naturel et aisé d’opter pour les remèdes naturels et alternatifs, n’envisageant nullement la question des antibiotiques.
Les remèdes choisis spécifiquement pour Zenci à ce moment-là ont permis de soutenir l’ensemble de son organisme, créant ainsi un espace aux blessures locales pour entamer leur processus de guérison.

A un certain moment du processus de guérison, Zenci a commencé à se lécher de façon plus fréquente et plus intense, et c’est là que nous avons rencontré une nouvelle possibilité de vivre ensemble cette expérience, augmentant la capacité d’écoute et de concertation.
En effet, certains moments de léchage sont favorables à la guérison, d’autres sont une expression de l’état émotionnel lié à la blessure et aux inévitables limites qui l’accompagnent.
Là aussi, on a le choix de recourir à des outils extérieurs (collerettes, bandages, …) ou de voir cette difficulté comme une possibilité d’augmenter notre capacité d’observation et d’écoute.
Ne pouvant pas être présente 24h/24 aux côtés de Zenci, j’ai dû recourir à la collerette dans mes moments d’absence. Mais en ma présence, j’ai opté pour le fait de vivre ensemble cette expérience, sans aucun recours à des outils extérieurs. Et j’y ai découvert d’autres subtilités de Zenci 
Le fait d’observer son chien dans des moments difficiles tels que celui-là affine notre écoute et nous pousse à une présence plus authentique. En effet, j’ai appris à observer quand elle léchait ses blessures de façon à faciliter la guérison, et quand elle le faisait en tant qu’expression d’un déséquilibre émotionnel lié à la blessure et à ses limites.
En lui offrant ma présence, j’ai exploré et découvert quand il était opportun de la laisser lécher pour qu’elle retrouve d’elle-même un équilibre émotionnel, et quand mon soutien et une concertation étaient nécessaires pour y parvenir.

Toute cette expérience – avec bien entendu Tao à nos côtés – m’a confirmé une nouvelle fois que si l’on veut véritablement former un groupe, une famille, avec notre chien, les expériences et les difficultés se vivent TOUJOURS ensemble.
Qu’elles soient positives ou difficiles, toutes les expériences que nous rencontrons et vivons créent en nous un espace où nous pouvons découvrir d’autres facettes subtiles de l’écoute et de l’entente, nous rendant à chaque fois de meilleurs compagnons de vie au sein de notre famille, et indirectement probablement aussi de meilleures personnes dans un cadre extérieur à la famille …

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Mon chien + moi = 1, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s