Zen : un nouveau concept ?

Pour les personnes qui me connaissent, me suivent, participent à mes cours ou me côtoient au quotidien, il s’agit bien entendu d’une question rhétorique.

Lorsque le nom, les événements et les textes de mes activités étaient « copiés » il y a de ça quelques mois, ça a plutôt suscité chez moi un sourire empli d’indifférence.

Mais quand le concept zen est apparu dans leurs publications, accompagné de l’explication selon laquelle il s’agirait d’un premier pas vers une nouvelle approche du chien, ma première réaction a été de la colère, mêlée à une certaine frustration.

Frustration parce que Zen est bien plus qu’un concept, c’est un mode de vie dans lequel j’évolue jour après jour depuis des années. Ces dernières années, il n’y a pas un jour qui soit passé sans que je médite, travaille et mette en place quelque chose me permettant d’évoluer moi-même au sein de ce concept, mais aussi de partager mes expériences en la matière avec les personnes me suivant de près ou de loin dans mon travail.

Voir ce travail de plusieurs années copié vulgairement et sans scrupules m’a donné un sentiment de violation d’une partie de moi.

J’ai immédiatement envoyé un sms à une personne qui m’est chère, manifestant toute ma frustration. Sa réponse, dans le style à la fois simple et humoristique qui lui est très caractéristique, m’a fait prendre conscience du caractère absurde de la situation.

Bien sûr ! Comme le disait une connaissance : celui qui copie, aussi compétent qu’il puisse être dans cette tâche, ne pourra jamais reproduire exactement l’original.

Le mode de vie zen selon lequel je vis depuis quelques années inclut en premier lieu ma devise de vie « Libre d’Être Soi » qui donne la liberté à chacun d’exprimer ses émotions, ses états d’âme, ses choix – peu importe s’ils me conviennent ou pas – et son être plus profond.
Tout dans ma vie part d’un Accueil de l’Autre tel qu’il est à ce moment de sa vie.

Est-il utile de préciser que le respect du travail de l’Autre fait donc partie de ce concept ?

Après avoir médité quelque peu sur ces faits, j’ai pu véritablement lâcher prise, laissant aux principales intéressées le soin de gérer elles-mêmes les rendez-vous intimes avec leur propre conscience.

L’une de mes convictions-clés inclut le fait qu’une attitude différente peut modifier la perspective que nous avons des événements. Au lieu de me concentrer sur les choses qui ne me conviennent pas chez l’Autre ou sur les choses que cet(te) Autre utilise à mauvais escient, je préfère appeler ma compassion et reconnaître chez cette personne aussi les qualités qui sont présentes chez chacun d’entre nous.
J’ai réellement pu faire les comptes avec mes émotions négatives envers ces personnes lorsque je me suis rendue compte qu’en fait elles sont tout simplement victimes et prisonnières de leur propre esprit.

 

A partir de ce moment où j’ai réalisé cela, j’ai pu non seulement éprouver une grande compassion pour elles, mais également leur souhaiter de trouver leur propre créativité et leur propre voie, celle qui les portera elles aussi à la réalisation de ce qu’elles ont à apporter au monde.

 

 

Photos : Internet

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Zen : un nouveau concept ?

  1. Ivonne dit :

    Pour les personnes dont on fait référence dans cet article : vous devriez avoir honte de copier les idées et le travail des autres, et tromper vos clients en les faisant passer pour les vôtres alors que les autres ont sué à votre place ! Faites un plaisir à tout le monde et changez de travail ! Et bien écrit, Steph 🙂

    • Céline dit :

      Au contraire, je comprends que ça puisse être frustrant, mais c’est la bonne voie, non ?
      Autant qu’elle soit partagée, démultipliée, et utilisée.
      Bien sur ce ne sera pas de la même façon, ni la même perception, mais l’important n’est-il pas le partage d’activités saines, respectueuses du chien ? Si en plus ça peut aider le maître à profiter et à prendre conscience du moment présent, c’est le jackpot, non ?

      Quand je lis « il s’agirait d’un premier pas vers une nouvelle approche du chien », je ne lis pas que c’est eux « l’inventeur » de cette méthode, mais plutôt qu’en effet, ce n’est pas la même approche que d’habitude et que la balade est un premier pas vers cette autre approche.

      Courage, ce n’est jamais facile.

      • Dog Balance dit :

        Trouver de l’inspiration saine et respectueuse, pour y ajouter sa propre créativité et créer quelque chose de nouveau visant à augmenter encore le niveau de conscience, est très positif. C’est en effet le sens premier du partage.
        Imiter et reproduire vulgairement appartient pour moi à un autre niveau de perception.
        Merci pour ton commentaire très enrichissant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s