Protégé : Enregistrement conférence « L’éducation classique, positive, cognitive. C est quoi tout ça? »

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités
Publié dans Articles

Conférence en ligne : « L’éducation classique, positive, cognitive. C’est quoi tout ça ? »

Zenci est prête pour la conférence de ce soir 🙂 Et vous ?

J’ai reçu des questions comme :
– « Mon chien creuse des trous. Comment aborder cette problématique sans tomber dans l’inhibition ? »
– « Je comprends que mon chien ait besoin de faire des promenades en liberté et je souhaiterais arriver à lui donner cela, mais il ne me prête plus aucune attention lorsqu’il est lâché; Comment faire pour qu’il ne perde pas le contrôle de soi une fois lâché ? »

Je répondrai à ces questions ce soir.

Voici également le programme de la conférence :
– Les différentes approches
– Les concepts et les actions
– Les véritables questions à se poser avant d’ouvrir notre porte à un chien
– La fameuse socialisation
– Les espaces, le temps
– La laisse / La liberté
– La gestion / La concertation

Si vous n’êtes pas encore inscrit, revoici le lien :  https://register.gotowebinar.com/register/3713563533131234050

Un enregistrement est prévu, donc vous pourrez voir la conférence en différé si vous n’êtes pas disponible ce soir (il est par contre indispensable de vous inscrire via le lien ci-dessus).

Publié dans Articles, Mon chien + moi = 1 | Laisser un commentaire

Des idées préconçues à l’ouverture aux possibilités qu’offre le moment présent

J’étais en promenade hier avec Tao quand il a aperçu au loin un chien venant dans notre direction, stimulé malgré lui à avancer d’un bon pas par son compagnon humain qui n’était pas conscient du tout de ce qui se passait entre les chiens à cette grande distance. Le chien n’était pas à l’aise du tout et ne savait pas trop comment s’y prendre pour réaliser au mieux le croisement inévitable avec Tao.

Profitons-en pour rappeler au passage que la plus grande partie de l’efficacité de la communication se fait à distance et de façon subtile, lorsque les chiens sont loin d’un risque de conflit.

Après une observation de l’autre chien – qui se trouvait du côté gauche du sentier mais encore à une grande distance -, Tao a détourné le regard et le corps vers la droite d’abord, pour ensuite regarder brièvement son congénère et prendre une trajectoire lente mais assurée vers le côté gauche du sentier, endroit par lequel le chien devrait inévitablement passer.
A cet endroit il a mis le nez par terre et est resté immobile et détendu, donnant son arrière-train au chien qui allait maintenant passer à côté de nous, tout en pouvant encore l’observer du coin de l’oeil.
Le chien est venu renifler délicatement les glandes anales de Tao, qui est resté dans cette position tout le temps nécessaire pour que le chien termine sa découverte.
Tao est ensuite allé découvrir l’autre chien tout en douceur, tandis que le Monsieur me demandait « quel âge a LA vôtre ? ». Je donne l’âge de Tao et lui réponds que c’est un mâle. Le Monsieur me demande si je suis bien sûre que c’est un mâle 😀 Euh, oui je suis sûre … 😀
Ce Monsieur m’explique donc que son chien ne s’entend pas du tout avec les mâles et que s’il avait su à l’avance que Tao était un mâle, il n’aurait jamais laissé venir son chien. Il était à la fois ébahi et réconforté.
J’ai clôturé la conversation par quelques mots attentionnés et nous sommes partis car pendant ses explications, Tao m’a regardée, m’indiquant son souhait de clôturer la conversation lui aussi. Il a redonné son arrière-train, terminant l’interaction avec l’autre chien, et nous avons poursuivi notre promenade.

L’élément intéressant est que nos pensées nous font voyager dans le passé et dans le futur, mais rarement dans le présent.
Très souvent, nous sommes à la merci de nos idées préconçues, ne parvenant ainsi pas à grandir et à évoluer. Emprisonné dans ses expériences passées, ce Monsieur aurait manqué une expérience positive pour lui et son chien, consolidant un peu plus encore leurs murailles de peur.

Le point ici n’est bien entendu pas de se jeter tête baissée dans toutes sortes d’expériences de façon inconsciente, mais de s’efforcer de faire un petit quelque chose de mieux chaque jour.

Améliorer notre observation – tout part de là – nous aide à mieux accompagner notre chien. Il ne s’agit plus d’augmenter notre capacité de gestion, mais de nous efforcer à devenir meilleurs dans notre recherche constante de la CONCERTATION avec notre chien.
Jour après jour, un pas après l’autre ..

Publié dans Articles, Mon chien + moi = 1 | Tagué , , , | 3 commentaires

Protection de ressources ou ouverture consciente au partage ? :-)

Ce que l’on appelle communément la protection de ressources (ou le manque de celle-ci) n’est en fait rien d’autre que l’évolution à partir de la non-volonté de partage vers l’ouverture consciente au partage. Entre les 2, il y a toutes les étapes comprenant respect, compétences, découverte de l’autre, intimité, …

Zenci est une chienne qui demande respect et compétences de la part de l’autre avant de s’ouvrir au partage. Elle a aussi un ordre de priorités dans les choses qu’elle partage : l’eau est beaucoup plus facile à partager avec elle qu’un endroit de repos, par exemple.

Sur les photos, Miro souhaite partager un moment de baignade avec elle, alors qu’elle avait choisi de profiter d’un moment dans l’eau en solitaire. Mais ils se connaissent bien et Miro sait y faire avec Zenci 🙂

 

Publié dans Articles, Mon chien + moi = 1 | Tagué | Laisser un commentaire

Être ensemble s’apprend …

Être ensemble au quotidien n’est pas quelque chose qui coule de source et qui se réalise sans efforts de part et d’autre.

C’est une recherche permanente d’équilibre tout en maintenant le flux des différentes énergies, c’est une répartition continue des tâches selon les rôles respectifs, à travers les expériences vécues à l’intérieur et en dehors des murs de la maison.
C’est aussi le fait de recréer des situations propices à des expériences nouvelles et enrichissantes au moment opportun, lorsque des petits signes de tension apparaissent.

L’harmonie n’est pas quelque chose qui vient tout seul, c’est quelque chose qui se crée et se recrée jour après jour, dans l’écoute de chacun, de ses besoins, de ses difficultés et de ses qualités.

Publié dans Articles, Mon chien + moi = 1 | Laisser un commentaire

D’autres perspectives …

J’adore les photos de postérieurs des chiens  bien plus que les photos où les chiens regardent la caméra !
Quand le chien ne regarde pas la caméra et est plongé dans son expérience subjective, c’est sûr qu’on ne comprend et ne contrôle rien. C’est donc une fabuleuse occasion de se laisser imprégner de l’expérience harmonieuse du tout, dans le plein accueil d’une perspective différente de la nôtre …

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Concertation et collaboration dans un souci de bien-être et d’harmonie au sein du groupe

Les chiens ont d’énormes capacités de réflexion, d’autocontrôle et de prise de décision s’ils ont la possibilité d’exprimer au quotidien leur essence la plus profonde et qu’ils sont pleinement soutenus et accueillis.

Au sein d’un groupe fixe se rencontrant sur base régulière, les liens se renforcent au fil des rencontres, les occasions de collaboration se font de plus en plus spontanées et chacun des individus met ses capacités en pratique afin d’assurer le bien-être du groupe.

Lorsqu’il existe des tensions entre 2 membres n’ayant pas encore développé de lien affiliatif entre eux, les autres membres du groupe se concertent et coordonnent leurs actions ensemble afin de créer un contexte progressif au sein duquel les 2 membres en dissonance peuvent sur le long terme évoluer de façon harmonieuse.

Lors de la traversée d’un ruisseau, Myrtille observe Ayka, qui hésite à traverser tant que cette dernière est présente. Jinga passe entre Myrtille et Ayka à -0:10-, tandis que Zenci lance un regard à Myrtille à -0:11-, lui indiquant clairement qu’elle est invitée à la rejoindre à l’endroit où Tao est en train de boire (-0:13-). S’en suit une communication entre Zenci et Frida, après quoi Frida se place dans une position stratégique intéressante : Zenci, Tao et Frida bloquent à Myrtille tout accès vers Ayka, qui n’ose toutefois pas traverser malgré d’une part la barrière formée par Frida, Zenci et Tao, et d’autre part Jinga et Doro qui tentent de venir la chercher pour l’accompagner de l’autre côté (-0:19-). A -0:22-, Myrtille observe attentivement la trajectoire qu’Ayka prend.
Doro, Jinga, Frida, Zenci et Tao prennent alors tous des positions stratégiques bien étudiées, poussant Myrtille à la réflexion (-0:40-).
Frida décide d’aller chercher Ayka (-0:48-) tandis que Jinga, Zenci et Tao continuent à assurer leur ronde de positions stratégiques. Myrtille est toujours en pleine réflexion (-0:53-). Frida et Jinga se relaient (-0:57-) ; Jinga va chercher Ayka et Frida l’attend dans le ruisseau. Frida communique clairement à Myrtille son invitation à avancer (-1:12-), alors que Tao reste en position de surveillance à l’arrière. Myrtille est toujours en pleine observation de la situation (-1:30-) alors que Frida continue son accompagnement d’Ayka.
Myrtille tente une nouvelle fois une stratégie connue et qui a fonctionné dans le passé, et prend une branche puis la dépose aussitôt, en lançant un regard à Frida (-1:40-). Frida renifle brièvement la branche en passant, suivie par Ayka à -1:47-. Au moment où Ayka touche la branche, Myrtille lui lance un regard et s’avance dans sa direction, mettant Ayka mal à l’aise (-1:49-). Mais Frida, pleinement présente dans son action, intervient immédiatement en communiquant clairement par sa trajectoire et son accélération la direction que Myrtille doit prendre (-1:54-). Lorsque Myrtille marque un arrêt à -2:00-, Frida s’arrête également, et c’est Tao qui prend le relais à -2:02-, indiquant lui aussi à Myrtille la direction à prendre, par sa trajectoire accompagnée d’un regard.

Aucun membre n’est condamné ou exclu, tout se déroule dans l’observation, la compréhension et l’accueil. La communication passe par des gestes doux, subtils, réfléchis et clairs de la part des autres membres du groupe, permettant à Myrtille de rompre ses schémas habituels en prenant conscience au fil de la balade que d’autres expériences positives de partage sont plus agréables et intéressantes que celles basées sur la compétition. Quant à Ayka, elle obtient la possibilité d’augmenter son assurance et d’évoluer en sécurité au sein du groupe.

Quelle joie de pouvoir assister à une telle richesse … 

Pour plus d’informations sur les expériences affiliatives, vous pouvez envoyer un mail à dogbalance.zenci@gmail.com

Publié dans Articles, Mon chien + moi = 1 | Tagué , | Laisser un commentaire